La guerre reprend, serez-vous prêt ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sidney A. Johnson

avatar

Nombre de messages : 163
Age : 27
# YOUR AGE : 27 ans
# YOUR JOB : JOURNALISTE
» PHOTOGRAPHY :
» PUISSANCE MAGIQUE :
80 / 10080 / 100

» IN YOUR HEART : CHRIS & JAMES

{ Your Magic World }
» RACE / CAMP:: Sorcière
» POUVOIRS:: Electrokinésie
» RELATION.SHIP::

MessageSujet: Il faut parfois accepter de demander de l''aide [Chris]   Sam 9 Mai - 18:46



Elle courrait. Elle courrait à en perdre haleine, les yeux rivés devant elle mais sa tête se tournant parfois pour regarder derrière elle. Elle pouvait les entendre. Elle aurait dû s'arrêter, leur faire face, les électrocuter un pas un. Mais ils étaient trop nombreux, et elle était seule. Elle ne pouvait pas s'en sortir toute seule. A part si elle fuyait et si elle trouvait une cachette. En attendant, elle courrait. Elle tentait de les semer, mais elle savait pertinament qu'ils étaient doués pour la chasse aux sorcières. Ils savaient comment trouver sa trace, la suivre et elle n'avait pas beaucoup de chances de s'en sortir. Mais elle continuait de se le répéter dans sa tête.

Tout avait commencé alors qu'elle avait eut une journée de repos imprévue. Son rédacteur en chef avait remarqué qu'elle avait travaillé très dur la semaine précédente pour terminer son article et il avait tenu à la récompenser. Aussi, elle s'était vue décernée une journée loin du journal. Elle en avait profité pour faire la grasse matinée, pour récupérer les heures de sommeil perdues dans la semaine. Et puis, finalement elle s'était décidée à lever ses fesses et à faire quelque chose de sa journée. Elle avait donc appelée sa belle-soeur et future demoiselle d'honneur pour lui proposer d'aller faire les boutiques avec elle en vue du mariage à venir. Les deux jeunes femmes étaient donc allées faire un peu de shopping en début d'après-midi et elles avaient passé des heures à faire les magasins, à essayer des chaussures et à plaisanter.

Finalement elles étaient allées boire un verre dans un café et elles avaient discuté de tout et de rien sans aborder une seule fois le sujet « menace qui pèse sur la famille ». Sidney en était ressortie détendue et lorsque son amie était partie pour rejoindre son domicile, Sidney avait décidé de traîner encore quelques minutes devant les vitrines. Et puis, sans savoir comment elle s'était retrouvée dans une petite ruelle. Elle avait entendu un drôle de bruit, semblable à celui d'une boule de feu s'écrasant sur une surface lisse. Cela l'avait poussé à continuer dans la ruelle et elle s'était soudain retrouvée en face d'un démon qu'elle n'avait pas hésité à détruire. Seulement voilà, le démon en question n'était pas venu seul. Au contraire un puis deux puis trois autres démons apparurent, sortant brusquement de l'obscurité. Et Sidney avait tenté tant bien que mal de les tuer. Elle avait touché l'un d'entre eux en pleine face, un autre avait été blessé, mais le troisième avait réussi à la toucher légèrement.

Et voilà comment elle se retrouvait à courir, une marque de brulure sur sa joue droite. Elle ne savait pas où elle allait. Tout ce qu'elle faisait c'était courir, et tourner lorsqu'il le fallait pour s'engouffrer dans une autre ruelle toute aussi sombre. Le soleil n'était pas encore couché mais dans les ruelles que Sidney traversait seuls quelques rayons passaient parfois, produisant une lumière tamisée, laissant planer une atmosphère à la fois douce et dangereusement inquiétante. Sidney avait l'impression que de nouveaux démons accouraient à chaque seconde, agrandissant le nombre de ses poursuivants, chacun d'entre eux sortants de la pénombre. Mais elle ne savait combien ils étaient en réalité.

Seulement sa course s'arrêta net. Elle venait d'arriver dans une impasse. Un mur de plus de deux mètres de haut se dressait devant elle. Et malheureusement elle ne pouvait pas le contourner ou l'escalader. Elle entendit les bruits de pas s'arrêter derrière elle et un petit rire résonna dans son dos. Elle ferma les yeux, sentant les battements de son coeur s'accélérer un peu plus. Elle n'avait pas le choix, elle allait devoir se battre.

Elle prit tout son temps, attendit de longues secondes, immobile. Bizzarement les démons semblaient attendre qu'elle se retourne pour attaquer. Ils étaient sûrement persuadés qu'elle ne s'en sortirait pas. Mais Sidney était déterminée. Elle ne baisserait pas les bras. Elle se tourna finalement et ne pu réellement distinguer leur nombre. Peut-être n'étaient-ils que 3 ? Elle attendit encore, une petite seconde de répis, et puis elle leva les bras, forma une boule d'électricité entre ses doigts. Aussitôt le combat débuta. Pendant une bonne minute Sidney s'en sortit très bien. Elle évita de nombreuses boules de feu et réussit à abbattre un ou deux des créatures malveillantes. Et puis la situation se renversa lorsque Sidney sentit une boule de feu lui frôler l'épaule. Elle fit une grimaçe en sentant la douleur mais continua de se battre. Seulement elle avait déjà perdue confiance et ses ennemis continuaient les attaques. Elle parvint à rester debout quelques minutes encore et puis elle prit de plein fouet une boule de feu dans le ventre et elle s'effondra au sol, ne pouvait supporter une telle douleur. Les démons semblèrent arrêter leurs attaques et elle sentit l'un d'entre eux s'approcher d'elle. Elle serra les dents, tentant de s'empêcher de crier de douleur et ferma les yeux. Elle parvint à lancer un éclair d'électricité et à tuer celui qui avait eut l'audace de s'approcher d'elle mais l'effort lui avait coûté et elle sentit sa tête tourner, l'évanouissement la guetant. Elle pensa alors à son dernier recourt. Elle n'avait pas voulu l'appeler car elle avait préféré s'en sortir seule mais elle était vraiment mal en point et elle n'avait pas le choix. Il n'était pas le moment de jouer les fières. Aussi, dans un dernier souffle un laissa échapper le nom de celui qui était son dernier espoir.

"Chris."

_________________

ANGELS OF MY LIFE


Dernière édition par Sidney Johnson le Mer 13 Mai - 19:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris P. Halliwell
# ADMIN { & The Power Of Three

avatar

Nombre de messages : 198
Age : 28
# YOUR AGE : 29 Years Old
# YOUR JOB : Journaliste au Bay Mirror & Être de lumière
» PHOTOGRAPHY :
» PUISSANCE MAGIQUE :
97 / 10097 / 100

» IN YOUR HEART : Sidney & Jamie

{ Your Magic World }
» RACE / CAMP:: Mi-Sorcier Mi-Etre de lumière // Le bien
» POUVOIRS:: Boules de feu, Télékinésie, Eclipse, Guérison, Changement d'apparence, télélocalisation, lévitation
» RELATION.SHIP::

MessageSujet: Re: Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]   Sam 9 Mai - 20:10

    Certains ont droit à une journée de repos pour bonne conduite, ce n'était clairement pas le cas de Chris. Il faut dire qu'il sortait tout juste de trois jours de « vacances » alors il n'allait pas se plaindre. Il trouvait seulement très mal organisé le fait que Sidney ai un jour de congé le jour où il reprenait le travail. Après trois matins à la laisser se lever tout en pouvant se prélasser, c'était son tour de devoir faire un effort. Et puis parce que Sidney méritait son jour de congé, il s'était occupé de leur petit monstre en puissance avec autant de rapidité qu'un père pouvait le faire.

    " Papa, les oeufs ne sont pas cuits et le Bacon est cramé ! "
    " Et si tu faisais plaisir à ton père et que tu finissais ton assiette sans rouspéter ? "

    Bon c'est vrai, Chris n'était pas le cordon bleu de la maison, c'était même tout l'inverse mais ce n'était pas une raison pour le dire à voix haute dans sa cuisine. Surtout à proximité de Sidney qui pouvait se lever à tout moment et faire remarquer à Chris quel père indigne qu’il était. Le petit James, parce qu'il était obéissant et sympathique, finit donc son assiette sans un mot de plus tandis que Chris avalait son café en quatrième mouvement. En petit adulte débrouillard, le petit garçon partit s'habiller tandis que Chris faisait un dernier saut dans la chambre commune où Sidney dormait toujours. Après deux bisous et l'envie folle de retomber sous les draps, Chris se redressa et partit rejoindre son fils, prêt pour aller à l'école de magie. C'est par là qu'il fit un saut avant de se rendre au travail. Et fraternité oblige, il fit un coucou à son frangin qui commençait tôt ce matin-là. Toutes politesses effectuées, Chris était prêt pour sa journée de travail à peine surchargée.

    Alors qu'il penchait sur un article des plus compliqué, Melinda en personne fit son entrée dans le bureau de son frère, en coup de vent selon elle. Elle lui apprit qu'elle avait passé la journée avec sa fiancée et qu'elles avaient fait les boutiques en prévision du mariage. Elle ajouta que Sidney était resté en ville pour la soirée et pour continuer à faire les boutiques. Après avoir échangé quelques autres banalités, Melinda prit son manteau et se retira pour aller voir Prudence, leur cousine qui travaillait juste à coté du bureau de Chris.

    En début de soirée, Chris descendit les escaliers du journal rapidement pour se retrouver quelques secondes plus tard dans une ruelle sombre. Après s'être assuré que personne ne le verrait, il s'éclipsa directement chez lui. Lorsqu'il emmenait James à l'école, généralement Chris ne prenait pas sa voiture qu'il affectionnait pourtant tout particulièrement et qu'il astiquait régulièrement comme n'importe quel humain non prouva du don de téléportation. Mais il préférait s'éclipser directement après un saut à l'école de magie. Chez lui, le calme régnait puisque James passait la soirée au manoir et peut être la nuit si Sidney et lui avaient envie de passer une soirée à deux, tranquillement. Il prit alors un soda et alluma alors la télé pour stopper le silence qui envahissait la maison et que l'être de lumière n'appréciait pas vraiment. Il allait s'asseoir sur le canapé quand il eut l'impression de recevoir un coup de couteau dans le coeur. Un murmure lui parvint alors, à peine plus audible qu'un chuchotement.

    « Chris » Il avait l'impression que son coeur était entrain de s'amuser aux montagnes russes lorsqu'il reconnu cette voix et cette sensation étrange. Il la ressentait quand Chelsea, sa protégée était en danger. Même quand un membre de sa famille l'était, il avait la désagréable impression qu'on lui retournait l'estomac dans tous les sens. Mais cette fois, c'était son coeur qui était sollicité, malmené et cela ne pouvait le mener qu'à une seule personne. C'est sans réfléchir à la destination mais seulement à la personne qui l'avait apellé que Chris s'éclipsa, oubliant alors qu'il avait encore son soda à la main, ouvert.

    Lorsqu'il réapparut, il mit une demi seconde à voir qu'il était dans une impasse, dans une ruelle à l'allure inquiétante à cause de la lumière du soleil absente en ce début de soirée. Une seconde de plus et il apercut sa fiancée, dos contre le mur qui l'avait sans stoppé, épuisée, semblant sur le point de s'évanouir ... La pensée que quelque chose de pire pouvait arriver fit perdre à Chris tout son self controle. Les deux démons penchés sur elle prets à l'achever avec un sourire immense sur les lèvres ne savaient définitivement pas ce qui allait leur arriver. Deux contre un, Chris avait fait bien pire comme situation tordu.
    Fou de rage, Chris envoya une boule de feu contre le mur pour manifester sa présence et éloigner les deux démons de sa fiancée. L'effet fut immédiat puisqu'ils se retournèrent de concert et se regardèrent en souriant, visiblement ravi qu'un Halliwell vienne se jeter dans la gueule du loup. Une boule de feu plus tard et les hostilités étaient lancées. Esquivant les boules de feu grâce à la télékinésie, Chris put se débarrasser du premier démon facilement à l'aide de plusieurs boules de feu. Il se tourna vers le second, formant une boule de feu dans chaque main quand celui-ci disparut soudain. Connaissant cette ruse par coeur, Chris resta sur le qui-vive quelques secondes, les boules de feu toujours en mains. Mais il ne pouvait attendre plus longtemps, Sidney n'était déjà sans doute plus consciente et se préoccupant plus de sa vie que de la sienne, il éteignit les boules de feu pour se précipiter vers elle. Il la prit alors dans ses bras, la coincent entre le mur et lui, faisant bouclier de son corps au cas où et l'oreille toujours affûtée, il dégagea le visage de sa belle de sa chevelure blonde et la secoua légèrement.

    « Sidney ... » Il chercha son pouls une seconde et le soulagement se lit sur son visage en le trouvant. Bien que le sien était tellement présent dans ses tempes qu'il avait l'impression de résonner de tous les cotés. Ses oreilles bourdonnaient et il avait l'impression de ne plus rien entendre, tellement occupé à regarder Sidney, celle qu'il avait tant peur de perdre. N'attendant plus une seconde, il placa sa main au dessus de son ventre brûlé et une lumière dorée s'en échappa aussitôt, guérissant lentement mais sûrement la plaie de Sidney. Il fut soulagé de la voir guérie avant de passer à son épaule, essayant de la secouer toujours pour qu'elle se réveille. La serrant contre lui comme s'il tenait une bouée de sauvetage. Son coeur ne cesserait de se calmer que lorsqu'elle ouvrirait les yeux visiblement, résonnant avec force dans chacune des parties de son corps.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney A. Johnson

avatar

Nombre de messages : 163
Age : 27
# YOUR AGE : 27 ans
# YOUR JOB : JOURNALISTE
» PHOTOGRAPHY :
» PUISSANCE MAGIQUE :
80 / 10080 / 100

» IN YOUR HEART : CHRIS & JAMES

{ Your Magic World }
» RACE / CAMP:: Sorcière
» POUVOIRS:: Electrokinésie
» RELATION.SHIP::

MessageSujet: Re: Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]   Sam 9 Mai - 21:25

« Chris »

Prononcer ce prénom avait été une épreuve. D'une part parce-qu'elle souffrait terriblement et qu'il lui en avait coûté de prononcer un mot, mais aussi parce-qu'elle s'était toujours dit que dans le cas où elle se battrait contre des démons appeler Chris serait son dernier recourt. Cela rendait encore plus réelle la situation. Elle sentait ses forces la quitter, la douleur grandir et prendre possession de tout son être. Elle aurait voulu crier, ou bien se relever et finir de les achever. Mais elle était incapable de faire quoi que ce soit.

Le silence planait et le temps semblait s'être arrêté, comme si les démons voulaient prolonger le supplice de leur victime. Elle attendait qu'ils l'achèvent, elle attendait le coup fatal qui la ferait disparaître de ce monde. Mais elle n'avait pas envie de mourir. Elle pensa à Chris, celui qu'elle aimait tellement. Et à James. Comment pouvait-elle quitter ce monde en les laissant derrière elle ? Elle savait que Chris ne supporterait pas cette épreuve et elle refusait de penser qu'elle n'allait pas voir son fils grandir. Son petit ange... Mais elle devait le reconnaître, jamais elle n'avait été dans une situation si critique. Elle s'était mise toute seule dans le pétrin et elle n'avait aucun moyen de s'en sortir. Elle ne savait pas combien ils étaient, elle n'avait plus de forces et Chris n'arrivait pas.

Elle pensa qu'il ne devait pas l'avoir entendu, ou alors qu'il était trop occupé. Peut-être n'avait il pas pensé que c'était si urgent ? Dans tous les cas elle espérait qu'il ne viendrait pas. Car il se pouvait que les démons soient dix ou vingt. Elle ne voulait pas avoir conduit Chris dans un piège.

Tout ça elle y avait pensé en une seconde. C'était fou comme les choses s'accéléraient dans sa tête. Elle n'arrivait pas à arrêter les pensées de défiler. Elle voyait des visages, des lieux, et une multitude de sentiments la parcouraient: peur, sérénité, regret... Elle ne pouvait plus surmonter la douleur, ça devait se terminer maintenant. Elle sentit ses paupières se fermer douloureusement.

Et puis, alors qu'elle tombait à moitié dans l'inconscience elle entendit des bruits, des sons. On aurait dit un nouveau combat mais elle ne pouvait plus réfléchir, elle était ailleurs. Très vite, elle n'entendit plus rien et quelques secondes passèrent avant qu'elle ne reprenne conscience qu'elle était vivante.

Elle bougea légèrement, puis ses yeux s'ouvrirent péniblement. L'obscurité l'empêchait de distinguer ce qu'il se passait. Elle ne sentait plus de douleurs, et elle pouvait distinguer une silhouette près d'elle. Quelqu'un lui tenait la main, quelqu'un l'avait soigné. Elle entendit une voix prononcer son prénom et aussitôt elle su. Chris était venu jusqu'à elle et elle avait été sauvé. Elle ferma brusquement les paupières puis regarda de nouveau son sauveur.

« Chris » répéta-t'elle.

Elle mit quelques secondes à reprendre ses esprits. Et finalement grâce aux soins de Chris elle reprit totalement conscience d'elle-même et tenta de se redresser légèrement. Mais son corps avait encore besoin de quelques minutes avant de se remettre.

Elle regarda autour d'elle, ses yeux cherchant la moindre trace d'un quelconque ennemi. Chris avait nettoyé la ruelle semblait-il. Elle tourna de nouveau les yeux vers lui et le regarda, rassurée.

« Merci. » laissa-t'elle échapper dans un souffle. « Si tu n'étais pas arrivé... »

Mais elle ne termina pas sa phrase. Il était inutile de le dire à voix haute.

_________________

ANGELS OF MY LIFE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris P. Halliwell
# ADMIN { & The Power Of Three

avatar

Nombre de messages : 198
Age : 28
# YOUR AGE : 29 Years Old
# YOUR JOB : Journaliste au Bay Mirror & Être de lumière
» PHOTOGRAPHY :
» PUISSANCE MAGIQUE :
97 / 10097 / 100

» IN YOUR HEART : Sidney & Jamie

{ Your Magic World }
» RACE / CAMP:: Mi-Sorcier Mi-Etre de lumière // Le bien
» POUVOIRS:: Boules de feu, Télékinésie, Eclipse, Guérison, Changement d'apparence, télélocalisation, lévitation
» RELATION.SHIP::

MessageSujet: Re: Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]   Sam 9 Mai - 21:56

    Chris finissait de soigner l'épaule de Sidney. Celle-ci prenait d'ailleurs tout son temps pour se refermer et guérir. Comme si le temps avait ralenti pour que cette épreuve soit plus douloureuse pour lui. Il ne supporterait pas de la perdre, pas un seul instant il ne pouvait l'envisager. Ca faisait trop mal rien que d'y penser. Malgré lui, malgré tout son calme, son self-contrôle et son apparence toujours maîtrisée, Chris avait envie de pleurer. A 29 ans, coincé dans une ruelle, la femme qu'il aimait dans ses bras, il avait envie de se lâcher pour de bon pour laisser sortir sa peur, sa tristesse, sa colère. Peur de la perdre, tristesse de la voir quitter ce monde, colère contre ces démons. Mais aussi, Chris ne pouvait s'empêcher d'être en colère contre Sidney. Furieux qu'elle puisse envisager de la laisser, là, dans une rue sombre avec comme dernier mot un appel au secours. Il ne pouvait pas envisager que la dernière chose que sa femme ait faite fut de l'appeler à l'aide, dans un dernier espoir et qu'il n'ait pas réussi à y répondre. Il était en colère contre lui-même de ne pas avoir réagi assez vite peut être. Mais aussi de ne pas avoir senti le danger avant. Son sixième sens marchait pour Chelsea, pour Wyatt, pour James et Melinda et parfois pour sa famille mais il ne marchait pas avec Sidney. Pourquoi ? Il était pourtant tellement lié à elle. Il ne pouvait pas vivre sans elle, sans son sourire. Comment élever leur fils alors que sa tignasse blonde lui rappellerait celle qu'il n'avait pas réussi à sauver ? Celle qu'il aimait. Comme le temps semblait s'arrêter, Chris vit enfin le bout de la guérison de sa fiancée et les pulsations du coeur de Sidney s'accélèrent et se firent plus forte, au grand soulagement de Chris. Ce n'est qu'à cet instant qu'il se rendit compte qu'il avait oublié de respirer et il prit une grande bouffée d'air en la voyant ouvrir les yeux. Comme s'il venait de sortir de l'eau après trop de minutes d'apnée. On lui rendait son oxygène, sa raison de vivre (Youhou, vive le mélo silent Rolling Eyes ). Elle prononça son nom, encore faible, elle semblait reprendre ses esprits et lui aussi, par la même occasion. Il pouvait se sentir soulagé et son coeur arrêtait de tambouriner contre sa poitrine et ses tempes. Il entendait de nouveau clairement et dans un élan de satisfaction et de joie, il rapprocha Sidney de lui et la serra contre son torse, comme si elle allait se volatiliser d'ici quelques secondes.

    « Merci. » laissa t’elle échapper dans un souffle. « Si tu n'étais pas arrivé... »

    Ouf, c'était trop dur à entendre. Chris s'écarta légèrement et en repoussant une nouvelle mèche du visage de la blonde, il s'aperçut qu'elle saignait encore à la joue. Il tendit alors la main vers elle, sachant qu'elle resterait immobile et il entreprit de guérir cette dernière plaie, le dernier vestige d'un combat qui avait failli mal tourner. Le saignement stoppa instantanément et c'est avec soulagement que Chris saperde que le temps venait de reprendre son court normal. Il serra alors la main de Sidney qu'il tenait toujours avant de chuchoter.

    « Tu n'imagines pas la peur que tu m'as faite. »

    L'envie de pleurer l'avait quitté mais son front était plissé, toujours soucieux, les sourcils froncés, il se faisait toujours du souci. Pour elle mais aussi pour le démon qui s'était enfui. Il n'avait pas envie de bouger et pourtant, il aurait fallu qu'il le fasse. Il embrassa alors le front de sa fiancée puis son nez avant d'arriver à ses lèvres sur lequel il donna un baiser bref mais passionné. Ravi de pouvoir encore le faire, de pouvoir encore toucher sa peau douce, là où ils avaient frôlé la catastrophe.

    « Comment tu te sens ? »

    En apparence, Sidney n'avait plus de blessures mais il lui demandait si elle se sentait bien, autant physiquement que psychologiquement. On ne frole pas tous les jours la mort ! Il s'accrochait encore et toujours à sa main, la gardant contre lui, il n'avait pas encore l'intention de se lever avant de s'etre assuré qu'elle puisse courir le marathon avec lui.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney A. Johnson

avatar

Nombre de messages : 163
Age : 27
# YOUR AGE : 27 ans
# YOUR JOB : JOURNALISTE
» PHOTOGRAPHY :
» PUISSANCE MAGIQUE :
80 / 10080 / 100

» IN YOUR HEART : CHRIS & JAMES

{ Your Magic World }
» RACE / CAMP:: Sorcière
» POUVOIRS:: Electrokinésie
» RELATION.SHIP::

MessageSujet: Re: Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]   Sam 9 Mai - 23:48

« Tu n'imagines pas quelle peur tu m'as faite. »

En fait, maintenant qu'elle reprenait ses esprits elle pouvait très bien imaginer. Elle savait à quel point elle serait morte d'inquiétude si quelque chose comme ça arrivait à Chris. Elle savait ce que c'était de savoir la vie de la personne à laquelle on tient le plus menacée. Elle était déjà de nature stressée alors avoir un membre de la famille Halliwell comme futur mari était d'autant plus stressant, surtout avec les temps qui courraient. Chris était une des cibles n°1. Elle le savait, elle vivait chaque jour avec, et elle ne pouvait s'empêcher de craindre qu'il lui arrive quelque chose. Heureusement elle savait aussi qu'il était un des plus puissants sorciers qu'il existe et elle avait confiance en lui. Mais elle savait ce que c'était de s'inquiéter pour lui. Alors oui, elle comprenait, et elle ne pouvait que compatir. Elle-même se demandait si elle n'aurait pas claqué sur le coup si elle avait été dans cette situation. Elle ne se voyait pas survivre à la mort de Chris.

« Je vais bien maintenant, grâce à toi. » dit-elle pour le rassurer.

Se sentir en sécurité, dans ses bras, c'était la meilleure sensation du monde après une telle épreuve. Elle avait tellement cru qu'elle allait le perdre... Mais elle était encore là et elle avait l'impression qu'elle n'allait pas pouvoir se passer de lui et de ses bras pour quelques heures, le temps de se remettre. Sa vie avait failli lui échapper entre les mains.

Elle répondit à son baiser, apréciant le contact de ses lèvres sur les siennes. Elle ferma un instant les yeux puis regarda de nouveau Chris, sa main posée sur la sienne.

« Ca va. » dit-elle en esquissant un faible sourire, sincère. « Mais je crois que je vais encore attendre deux petites secondes avant de me lever. » dit-elle.

Même si elle avait reprit le contrôle de son corps elle se sentait encore un peu dans les vappes. Et puis ses membres tremblaient légèrement, sous le coup des nerfs. Elle avait eut tellement peur et en même temps elle n'arrivait pas à admettre qu'elle avait presque failli accepter la mort sans broncher. Elle ne pouvait croire qu'elle avait réellement voulu laisser les deux hommes de sa vie derrière elle et elle en conclu que ça avait été sur le coup de la douleur qu'elle avait souhaité que tout s'arrête.

« Combien ils étaient ? » demanda-t'elle.

_________________

ANGELS OF MY LIFE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris P. Halliwell
# ADMIN { & The Power Of Three

avatar

Nombre de messages : 198
Age : 28
# YOUR AGE : 29 Years Old
# YOUR JOB : Journaliste au Bay Mirror & Être de lumière
» PHOTOGRAPHY :
» PUISSANCE MAGIQUE :
97 / 10097 / 100

» IN YOUR HEART : Sidney & Jamie

{ Your Magic World }
» RACE / CAMP:: Mi-Sorcier Mi-Etre de lumière // Le bien
» POUVOIRS:: Boules de feu, Télékinésie, Eclipse, Guérison, Changement d'apparence, télélocalisation, lévitation
» RELATION.SHIP::

MessageSujet: Re: Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]   Dim 10 Mai - 13:33

    « Je vais bien maintenant, grâce à toi. » Il soupira de nouveau de soulagement. L'entendre dire qu'elle allait bien maintenant lui réchauffait le coeur et il pouvait se détendre légèrement. Dire que ça aurait pu être catastrophique, il ne voulait même plus y penser. « Mais je crois que je vais encore attendre deux petites secondes avant de me lever. »

    Chris acquiesça alors doucement, il lui laissait le temps qu'il faudrait. Il ne s'était même pas rendu compte à quel point ses jambes à lui s'étaient mises à trembler en même temps et il ne se sentait pas encore de se lever pour le moment. Si quelqu'un arrivait, un humain, ils trouveraient sûrement la position de Chris et Sidney des plus bizarre. Chris était dos à la ruelle, à moitié accroupi et assis dans une position peu confortable. Sidney était à moitié sur lui, dans ses bras, coincée entre le mur et son torse. Il espérait simplement que personne ne débarque, humain ou démon. Il n'avait pas envie de répondre à des questions, de se justifier, il avait juste envie de serrer encore Sidney dans ses bras sans aucune interruption.

    « Combien ils étaient ? »

    Chris redressa la tête brusquement. Comment pouvait-elle penser à ça maintenant. Il arqua légèrement un sourcil

    « Deux. Je n’arrive pas à croire que tu n’ai pas réussi à t’en débarrasser, je te pensais plus forte que ça ! »

    Il esquissa un sourire en la regardant avant de se rendre compte qu’il n’était finalement pas prêt à plaisanter avec ça. Mais il essayait seulement de détendre l’atmosphère pour se détendre lui-même, mais il n’arrivait pas à se décrisper, malgré son léger sourire, son front restait plissé, soucieux. Il ne pouvait pas vraiment s’en empêcher. Chris passa une main dans les cheveux de sa fiancée puis sur son front, comme s’il s’attendait à lui trouver de la fièvre. Il se décala légèrement pour lui laisser de l’air, pour lui permettre de se décoller un peu du mur tout en la gardant dans ses bras. C’est alors qu’il pensa à quelque chose auquel il n’avait pas songé quelques minutes auparavant, trop occupé par l’état de Sidney. Il fronça un peu plus les sourcils en baissant légèrement les yeux vers la jeune femme et demanda, le plus calmement possible.

    « Mais dis moi, pourquoi as-tu tant tardé à m’appeler ? Tu aurais du le faire des le début, pourquoi ne pas l’avoir fait ? »

    Selon Chris, elle aurait du l’appeler au moment où les démons avaient débarqué mais si elle pensait s’en sortir seule, le fait de se retrouver dans l’impasse aurait du lui faire penser qu’elle aurait du mal à s’en sortir. Pourquoi avoir autant attendu avant de faire appel à lui ? Il n’arrivait pas à comprendre ce qui l’en avait empêché. Si elle avait réussi à prononcer son nom dans un dernier souffle, elle aurait pu aussi bien le dire pendant qu’elle se battait, ce qui ne demandait pas vraiment d’effort. Et puis il était où son être de lumière ? Il prenait des vacances ? Chris, ayant quitté son état de crainte commençait à ressentir de la colère. Contre elle, contre lui, contre les démons. Contre le premier qui croiserait sa route une fois qu’il sera sorti de cette ruelle. Il allait finir par se faire des rides prématurément à force de froncer les sourcils et de plisser le front. Malgré sa vaine tentative d’humour, le jeune sorcier avait repris tout son sérieux et attendait avec toute la patience dont il était capable la réponse de Sidney. Bien qu’il pouvait se doutait de ce qu’elle allait lui dire ou de ce qu’elle avait pensé. Ce qui le mettait encore plus en colère.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney A. Johnson

avatar

Nombre de messages : 163
Age : 27
# YOUR AGE : 27 ans
# YOUR JOB : JOURNALISTE
» PHOTOGRAPHY :
» PUISSANCE MAGIQUE :
80 / 10080 / 100

» IN YOUR HEART : CHRIS & JAMES

{ Your Magic World }
» RACE / CAMP:: Sorcière
» POUVOIRS:: Electrokinésie
» RELATION.SHIP::

MessageSujet: Re: Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]   Mar 12 Mai - 21:10

« Deux. Je n’arrive pas à croire que tu n’ai pas réussi à t’en débarrasser, je te pensais plus forte que ça ! »

Sidney ne s'était pas attendu à cette réponse. A vrai dire elle avait pensé que les démons étaient plus nombreux. Et entendre Chris dire qu'ils n'étaient que deux malheureux démons la surprenait tellement qu'elle resta bouche bée quelques secondes. Elle n'arrivait pas à y croire. D'accord elle en avait exterminé quelques uns en route mais tout de même comment avait-elle pu être persuadée qu'ils étaient plus nombreux ? Elle pensa alors que la peur l'avait poussé à se faire des films. L'obscurité aussi ne l'avait pas aidé. Mais quand même! Elle était vraiment stupéfaite et surtout terriblement honteuse tout à coup. Surtout que Chris venait de lui faire remarquer qu'elle aurait dû être capable de les tuer.

Elle savait qu'il plaisantait et qu'il ne voulait pas se moquer d'elle. Mais elle le prit un peu mal. Elle ne lui en voulait pas à lui mais à elle. Comment avait-elle pu être si stupide ? Deux malheureuses créatures. Bien sûr elle avait été blessée mais elle aurait dû pouvoir se relever pour achever ses derniers ennemis. Si elle avait su qu'ils étaient deux la situation aurait été différente. Mais aurait-elle survécut à un tel effort ? Elle n'en était pas sûr. Seulement elle ne se serait pas sentie si nulle.

Car alors qu'elle s'était soulagée et heureuse de retrouver Chris, maintenant elle avait peine à le regarder dans les yeux. La honte s'emparait d'elle et son regard s'assombrit légèrement. Elle savait qu'elle n'était pas une sorcière aussi douée et puissante que les sorciers et sorcières de la famille Halliwell. Chris la surprenait toujours par sa parfaite maîtrise de ses pouvoirs et sa puissance. Elle n'avait jamais ressentit de jalousie envers eux pour autant. Mais elle avait l'impression d'être nulle comparé à lui à cet instant. Lui aurait été capable de se charger de 5 démons en même temps, même blessé, elle en était certaine.

« Mais dis moi, pourquoi as-tu tant tardé à m’appeler ? Tu aurais du le faire des le début, pourquoi ne pas l’avoir fait ? »

Sidney sortit de ses sombres pensées. Elle ne regarda toujours pas Chris, craignant d'y voir de la déception ou de la colère. Elle savait que les paroles qu'elle allait prononcer déplairait à Chris mais que dire d'autre ? Il connaissait ses façons de faire et il savait comment elle était. Sa fierté l'empêchait de demander de l'aide trop rapidement, son amour pour Chris la poussait à le protéger même quand elle était elle-même en danger, et puis elle avait aussi voulu se charger elle-même de ses ennemis. Après tout elle n'était pas une si mauvaise sorcière que ça non ? Même si elle en doutait sur l'instant. Mais c'était sûrement les restes, elle avait quand même frôlé la mort.

« Je suis capable de me charger de quelques démons. » répondit-elle sans pour autant s'adresser à lui méchamment. Elle était juste sincère et claire dans ses propos. « Je m'en sortait bien jusqu'à être blessée. » C'était un peu pour se défendre qu'elle le disait tout haut. « Et puis, je ne voulais pas prendre le risque de te faire tomber dans un piège. » dit-elle simplement. « Tu sais que je préfère me débrouiller seule dans ces cas-là... » conclu-t'elle. « Enfin... Si j'avais su qu'ils n'étaient que deux... »

Elle ne termina pas sa phrase. Elle savait que Chris allait sûrement s'énerver et elle n'avait pas besoin de ça. Elle était assez en colère contre elle-même. Deux démons... deux stupides démons... C'était vraiment vexant de penser qu'elle avait presque perdue la vie alors qu'elle aurait dû s'en sortir seule.

_________________

ANGELS OF MY LIFE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris P. Halliwell
# ADMIN { & The Power Of Three

avatar

Nombre de messages : 198
Age : 28
# YOUR AGE : 29 Years Old
# YOUR JOB : Journaliste au Bay Mirror & Être de lumière
» PHOTOGRAPHY :
» PUISSANCE MAGIQUE :
97 / 10097 / 100

» IN YOUR HEART : Sidney & Jamie

{ Your Magic World }
» RACE / CAMP:: Mi-Sorcier Mi-Etre de lumière // Le bien
» POUVOIRS:: Boules de feu, Télékinésie, Eclipse, Guérison, Changement d'apparence, télélocalisation, lévitation
» RELATION.SHIP::

MessageSujet: Re: Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]   Mar 12 Mai - 21:58

    Chris put observer cet infime changement chez Sidney. Parce qu'il la connaissait par coeur et qu'il avait appris à observer ses réactions, Chris s'aperçut que sa remarque avait eu plus d'impact qu'il ne le pensait. Il ne voulait pas blesser Sidney, il ne voulait pas qu'elle se sente rabaisser, c'était juste une tentative ratée d'humour pour se détendre lui-même. Mais avouons-le, elle avait lamentablement échouée. Certes, ils étaient deux et Sidney avait déjà combattu mieux que ça mais elle était blessée à deux endroits en même temps, elle avait du s'épuiser à courir et malgré tout, elle n'était pas surpuissante. Mais elle ne l'admettrait jamais et aussitôt prononcés, Chris regretta ses paroles. Elle partit alors dans les explications, la réponse à la question qu'il lui avait posé. Et comme il s'en doutait, plusieurs choses avaient motivé son choix de ne pas l'appeler: la fierté et l'envie de protéger Chris. Elle ne comprendrait jamais qu'à deux contre dix, ils étaient plus forts qu'à un contre dix. Surtout que dans le cas présent, ils n'étaient que deux et pour un sorcier non blessé, le combat relevait du jeu d'enfant. Il soupira légèrement en levant les yeux vers elle tandis qu'elle l'évitait à tout prix. Il n'avait absolument pas envie de se disputer avec elle ni même de lui faire part de sa colère a présent, elle semblait suffisamment remonter contre elle-même. Bien que la raison lui échappe encore, elle s'était renfermée et le bonheur de le revoir semblait s'être estompé pour faire place à de la honte ?! Chris ne pouvait pas lire dans les pensées mais il avait la conviction de pouvoir quand même le faire par moment avec sa fiancée. Il pouvait parfois anticiper ses réactions, habitude très drôle entre eux, ils leur arrivait souvent de parler en même temps pour prononcer exactement la même phrase, comme si un lien invisible les connectaient tous les deux, comme s'ils étaient en mesure de lire les pensées l'un de l'autre.

    Chris passa sa main doucement sous le menton de la sorcière et la força à redresser la tête pour pouvoir croiser enfin ses yeux. Il plongea alors son regard chocolat dans le sien et son front se dérida instantanément, laissant disparaître son anxiété et sa colère. Bien qu'il les ressente toujours plus ou moins, ils n'apparaissaient plus sur ses traits.

    « Sidney ... » Soupira Chris dans un souffle, légèrement empreint de reproches. « Tu étais blessée, gravement, personne n'aurait pu s'en sortir dans ses conditions. »

    Il ne put s'empêcher cependant de froncer légèrement les sourcils de nouveau finalement, il avait besoin de dire ce qu'il pensait. C'était important pour lui et la particularité de leur couple pour éviter les grosses disputes ou on ressort des dossiers vieux de dix ans.

    « Je n'arrive pas à croire que tu es risquée de perdre la vie juste par fierté. Tu as pensé à James, et à moi ? Sidney, nous serons bientôt mariés. Je t'aime et je ne veux pas te perdre parce que tu penses pouvoir t'en sortir seule. C'est mon devoir de te protéger, je sais que tu es forte et capable de te débrouiller mais il y a des moments où tu dois accepter que je t'aide. »

    Il la regarda à nouveau. Ils ne se disaient que rarement qu'ils s'aimaient. Chris n'aimait pas le dire à tout bout de champ, il voulait que ces mots aient encore de l'importance. Et aujourd'hui, il avait l'impression qu'ils en avaient plus que d'habitude. C'est pourquoi il ressentait le besoin de lui dire, maintenant, parce malgré ses reproches, il disait ça parce qu'il avait eu une peur bleue de le perdre.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney A. Johnson

avatar

Nombre de messages : 163
Age : 27
# YOUR AGE : 27 ans
# YOUR JOB : JOURNALISTE
» PHOTOGRAPHY :
» PUISSANCE MAGIQUE :
80 / 10080 / 100

» IN YOUR HEART : CHRIS & JAMES

{ Your Magic World }
» RACE / CAMP:: Sorcière
» POUVOIRS:: Electrokinésie
» RELATION.SHIP::

MessageSujet: Re: Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]   Mar 12 Mai - 22:32

« Sidney ... »

La jeune femme comprit aussitôt où allait en venir Chris. Ils se connaissaient assez pour deviner les réactions de l'autre et c'était généralement comique comme situation. Mais cette fois ça ne l'était pas. Car elle n'avait pas envie de rire mais de l'entendre. Elle savait qu'elle était stupide de se mettre dans un tél état mais c'était dans sa nature. Elle était trop émotive.

Croisant son regard chocolat elle ne pu détourner les yeux.

« Tu étais blessée, gravement, personne n'aurait pu s'en sortir dans ses conditions. »

Sidney sentit ses yeux devenir légèrement humides. Encore une fois ses émotions débordaient. Mais elle refoula les larmes avant même qu'elles n'apparaissent complètement et elle aquiesca d'un très léger signe de tête, tellement léger que Chris aurait très bien pu ne pas l'apercevoir.

Il avait raison. Elle était une sorcière mais elle n'était pas surhumaine. Elle avait un don mais elle pouvait être blessée. Et de nombreux facteurs avaient fait qu'elle avait été surpassée par les évènements: l'obscurité, la ruelle, la course poursuite. Elle avait laissé la peur l'envahir et avait laissé les démons profiter de ces facteurs pour lui faire croire qu'ils étaient en plus grand nombre. Il avait raison.

Mais cela n'empêchait pas que si elle avait sû pour le nombre d'ennemis elle aurait réagit autrement. Est-ce que ça aurait été la meilleure solution pour autant ?

La suite des paroles de Chris lui firent presque oublier le sujet précédent. Elle avait été quelque peu rassurée par ce qu'il avait dit précédemment et elle avait préféré mettre de côté la honte et les remords. Car il avait commencé par dire qu'il n'en revenait pas qu'elle ait failli mourir par fierté et elle garda ses yeux rivés dans les siens. Du moins jusqu'à ce qu'il lui demande si elle avait pensé à James et lui-même. Elle sentait les remords débouler à toute vitesse dans sa tête et dans son coeur. Mais que croyait-il ? Qu'elle avait délibérement décidé de mourir ? Qu'elle ne préférait pas voir son fils grandir ? Qu'elle se fichait de ne pas passer sa vie aux côtés de l'homme de sa vie ? Franchement il était à côté de la plaque s'il parlait sérieusement. Mais tout s'était enchaîné tellement vite, et la douleur l'avait poussé à ne désirer qu'une chose: qu'elle s'arrête, que cette douleur s'arrête.

« Je t'aime et je ne veux pas te perdre parce que tu penses pouvoir t'en sortir seule. C'est mon devoir de te protéger, je sais que tu es forte et capable de te débrouiller mais il y a des moments où tu dois accepter que je t'aide. »

Son « je t'aime » suffit à la faire tourner la tête de nouveau pour plonger dans ses yeux. Ils ne se le disaient pas tous les jours, à tous les moments de la journée, et ça en était d'autant plus touchant quand ils se le disaient.

« Chris, bien que sur que j'ai pensé à toi et à Jamie. » dit-elle en s'efforçant de refouleur encore une fois ses larmes. « Tu crois que j'ai envie de mourir ? Tu crois que j'ai envie de vous quitter ? » Ses yeux retrouvèrent leur humidité à cette seule pensée. Maintenant que la douleur avait disparu cela semblait d'autant plus impossible à supporter. « J'ai été dépassé par la situation. J'étais terrifiée et concentrée et je n'ai sincèrement pas pensé d'abord à t'appeler au secours. C'est vrai que c'était aussi une question de fierté. » avoua-t'elle. « Mais seulement parce-que j'ai sous-estimé la situation. Si j'avais su que j'allais frôler la mort je t'aurai appelé plus tôt. »

Elle fit une pause. Elle esperait tellement qu'il comprenne.

« Je comprends que tu veuilles me protéger. Mais les autres sorcières ne peuvent pas appeler leurs fiancés comme moi je le peux et elles s'en sortent. Je veux dire... Je ne veux pas t'appeler n'importe comment, n'importe quand. Tu as ta protégée à gérer. » Elle savait cependant qu'il ne serait pas d'accord avec elle. « Et c'est aussi pour moi, je n'ai pas envie d'avoir l'impression d'être incapable de me débrouiller seule, tu comprends ? »

Elle n'avait pas lâché son regard une seconde et elle ne tremblait plus. Les soins de Chris avaient parfaitement fonctionnés.

« Dans tous les cas, je t'ai appelé à temps. Mais si tu veux être rassuré, je te promets de t'appeler quelques secondes plus tôt la prochaine fois. » dit-elle en esquissant un léger sourire.

Elle voulait lui montrer qu'elle plaisantait et qu'elle comprenait ce qu'il demandait. Elle tâcherait d'être plus responsable la prochaine fois.

« Et pour finir, je t'aime aussi. Et sois certain que je ne vous laisserai pas toi et Jamie. »

Elle avait quand même voulu le préciser, parce-qu'elle savait que ça ferai du bien à Chris d'entendre ces paroles-là.

Elle déposa un très léger baiser sur ses lèvres et regarda autour d'eux. La ruelle était toujours déserte, heureusement. Car leur position était étrange et leur conversation en aurait surpris plus d'un également. Sidney avait la gorge sèche de tant de paroles prononcées en si peu de temps.

_________________

ANGELS OF MY LIFE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris P. Halliwell
# ADMIN { & The Power Of Three

avatar

Nombre de messages : 198
Age : 28
# YOUR AGE : 29 Years Old
# YOUR JOB : Journaliste au Bay Mirror & Être de lumière
» PHOTOGRAPHY :
» PUISSANCE MAGIQUE :
97 / 10097 / 100

» IN YOUR HEART : Sidney & Jamie

{ Your Magic World }
» RACE / CAMP:: Mi-Sorcier Mi-Etre de lumière // Le bien
» POUVOIRS:: Boules de feu, Télékinésie, Eclipse, Guérison, Changement d'apparence, télélocalisation, lévitation
» RELATION.SHIP::

MessageSujet: Re: Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]   Mer 13 Mai - 20:15

    « Chris, bien que sur que j'ai pensé à toi et à Jamie. » ... « Tu crois que j'ai envie de mourir ? Tu crois que j'ai envie de vous quitter ? » ... « J'ai été dépassé par la situation. J'étais terrifiée et concentrée et je n'ai sincèrement pas pensé d'abord à t'appeler au secours. C'est vrai que c'était aussi une question de fierté. » ... « Mais seulement parce que j'ai sous-estimé la situation. Si j'avais su que j'allais frôler la mort je t'aurai appelé plus tôt. »

    Sidney ne s'arrêtait plus de parler décidément et il ne pouvait s'empêcher de la regarder, la laissant parler parce qu'il avait besoin d'être rassuré. Il avait besoin de savoir qu'elle n'avait pas accepté la mort seulement par fierté. Seulement parce que faire appel à son fiancé ne lui plaisait pas. Mais comme elle le disait, la fierté n'avait pas été sa seule « motivation ». Elle avait été dépassée par les évènements visiblement, ce dont il s'était douté. Il était effectivement bête de penser que Sidney avait envie de mourir seulement par fierté mais il ne réfléchissait pas vraiment. Il hocha légèrement la tête avant de planter de nouveau son regard dans le sien et malgré lui, un léger sourire parcouru ses lèvres. Il était tellement content de la retrouver alors qu'il avait eu si peur que toute sa colère avait disparue.

    « Je comprends que tu veuilles me protéger. Mais les autres sorcières ne peuvent pas appeler leurs fiancés comme moi je le peux et elles s'en sortent. Je veux dire... Je ne veux pas t'appeler n'importe comment, n'importe quand. Tu as ta protégée à gérer. »

    Chris ouvrit la bouche mais la referma aussitôt. Il ne comprenait pas trop pourquoi elle lui parlait de sa protégée à cet instant précis. Si c'était une façon de lui montrer qu'il avait autre chose à faire que de la protéger. Rien n'était plus important pour lui que de protéger Sidney et James. Certes il devait protéger Chelsea, c'était son devoir, elle était sa protégée mais Sidney ne devait pas penser qu'il devait choisir entre les deux. Il ne comprenait pas le raisonnement de Sidney.

    « Chelsea n'a pas eu besoin de moi depuis avant-hier et c'était uniquement parce qu’une potion lui avait explosé à la figure. Franchement Sidney on ne peut pas vraiment dire que je sois débordé avec elle. » Il sourit quelques secondes avant d'ajouter.

    « Mais je crois que je comprends, j'ai juste eu si peur en te voyant. Je voudrais seulement que tu comprennes que je suis là pour toi et que je ne considérerai jamais que tu ne peux pas t'en sortir seule. C'est uniquement parce que j'ai besoin de savoir que tu vas toujours bien. Je sais que tu peux te débrouiller. »

    Il ne voulait pas qu'elle croie qu'il la considère comme faible ou incapable de se débrouiller devant quelques démons. Sidney était une sorcière presque aussi puissante que les Halliwell. Mais ils ne pouvaient pas réellement se comparer l'un à l'autre. Chris était un Halliwell et il formait le pouvoir des trois avec son frère et sa soeur, il était lui même moins puissant que Wyatt, son frère. Ils ne pouvaient pas faire la comparaison. Mais Sidney était maîtresse de ses pouvoirs, sauf quand ils s'embrassaient un peu trop passionnément et qu'elle laissait une décharge passait d'elle à lui. Mais c'était plus une blague qu'une véritable perte de contrôle. Il savait donc qu'elle pouvait s'en sortir. C'était surtout pour se rassurer lui-même, pour être sur qu'elle ne courre aucun danger parce qu'il ressentait ce besoin de la protéger sans arrêt.

    La tentative d'humour de Sidney réussit beaucoup plus que celle de Chris puisque le sorcier esquissa un nouveau sourire de soulagement face à sa fiancée. Tout colère était totalement retombée et il pouvait enfin sourire tranquillement.

    « Et pour finir, je t'aime aussi. Et sois certain que je ne vous laisserai pas toi et Jamie. »

    Chris regarda de nouveau Sidney sans s'être rendu compte qu'il avait laissé son regard baladé un peu partout sur la belle blonde comme pour s'assurer qu'elle était totalement entière.

    « Tu as plutôt insert, de toute façon tu peux être sure que je ne te laisserai jamais faire. »

    Il se démènerait pour qu'elle reste envie, près de lui et de James. Quitte à se sacrifier pour elle, il en était tout à fait capable. Mais bien sur, il ne pouvait dire ça à voix haute, elle aurait contesté en disant qu'à ce moment, c'était lui qui les laissait et la conversation n'en terminerait absolument plus. Il se redressa légèrement très légèrement avant d'observer de nouveau sa blonde sans pour autant quitter le sol.

    « Tu peux te lever ou tu préfères rester encore un peu assise ? »

    Bon elle était plus allongée qu'assise dans ses bras mais il ne voulait pas la brusquer. Il savait cependant que ses soins étaient sans faille et qu'elle allait parfaitement bien normalement. Mais il ne pouvait pas guérir les blessures mentales et si elle ne se sentait pas encore la force de se lever, il ne pouvait rien y faire. Il était pret à rester longtemps dans cette position si cela lui permettait de retrouver la totalité de ses forces.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidney A. Johnson

avatar

Nombre de messages : 163
Age : 27
# YOUR AGE : 27 ans
# YOUR JOB : JOURNALISTE
» PHOTOGRAPHY :
» PUISSANCE MAGIQUE :
80 / 10080 / 100

» IN YOUR HEART : CHRIS & JAMES

{ Your Magic World }
» RACE / CAMP:: Sorcière
» POUVOIRS:: Electrokinésie
» RELATION.SHIP::

MessageSujet: Re: Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]   Mer 13 Mai - 21:05

Apparemment les paroles de Sidney suffirent à convaincre Chris puisque ce dernier esquissa un sourire. Et aussitôt les remords et toutes autres émotions négatives s'évanouirent pour laisser place à autre chose. C'était peut-être le soulagement, le bonheur d'être près de lui, vivante, ou bien encore tout simplement la tendresse habituelle qu'elle ressentait en voyant son sourire. Bref, elle se sentait un peu mieux et ses yeux retrouvèrent aussitôt leur sécheresse habituelle (façon de parler).

Mais visiblement l'argument « protégée » n'avait pas trop été du goût de Chris, comme Sidney s'y était attendue. A vrai dire c'était sûrement le plus mauvais argument qu'elle ait jamais donné pour quoi que ce soit. Mais il était pourtant vrai que toutes les sorcières ne dérangeaient pas leurs fiancés à la moindre attaque. Sidney avait toujours été indépendante et débrouillarde et qui plus est elle ne voulait pas embêter Chris. Seulement, Chris lui fit remarquer qu'il n'était pas débordé de travail avec la soeur de Sidney. Mais cette réponse importait peu à Sidney. Elle se disait que si jamais Chris était indisponible pour aider Chelsea parce-que Sidney l'avait appelé et qu'il arrivait quelque chose à sa soeur Sidney s'en voudrait pour toujours. Alors il était pour elle très difficile de demander de l'aide à Chris. Cependant elle comprenait ce qu'il ressentait et elle-même ne pouvait envisager de ne pas intervenir si il était dans une situation dangereuse alors elle ne pouvait rien répondre de plus.

« J'espère bien que tu n'es pas débordé. Ca voudrait dire qu'elle est en danger. » dit-elle.

Les paroles suivantes lui réchauffèrent le coeur et elle eut un sourire plus franc cette fois. Elle était rassurée même si elle avait toujours su que Chris n'était pas du genre à ne pas la laisser faire. Elle n'aurait pas accepté de l'épouser si il avait été du genre à lui interdire de se débrouiller sans lui.

« De toute façon tu peux être sure que je ne te laisserai jamais faire. »

Sidney sourit de nouveau même si elle aurait aimé lui faire promettre qu'il ne prendrait pas de trop gros risques pour la sauver. Elle ne voulait pour rien au monde les abandonner lui et leur fils mais elle refusait de survivre aux dépends de Chris. Elle ne supporterait pas une telle perte et Jamie non plus. Il était hors de question qu'il se sacrifie ou quelque chose du genre et pourtant elle connaissait trop Chris pour se mentir à ce sujet. Elle savait comment il était parfois, une tête brulée qui n'hésitait pas une seconde à prendre de gros risques pour les gens qu'il aimait. C'était un énorme défaut mais elle devait reconnaître que c'était peut-être aussi une qualité.

Elle garda cependant le silence, consciente de la polémique qu'engendrerait la moindre remarque. Tous deux étaient tétus et il n'était pas question de se disputer alors qu'ils avaient la chance d'être ensemble.

Chris demanda alors si elle pouvait se lever.

« Je vais me lever. » dit-elle.

Elle était en forme physiquement et moralement ça n'allait pas trop mal. Après tout elle était en vie, en forme et Chris était là. Et puis ils avaient réussi à ne pas se disputer pour rien.Tout allait bien donc.

Elle se dégagea légèrement de Chris puis fit en sorte de s'asseoir avant de s'appuyer sur le mur et sur Chris pour se mettre sur pieds. Elle eut peut-être plus de difficultés à se lever qu'habituellement mais c'était plus parce-qu'elle était restée couchée trop longtemps qu'autre chose. Lorsqu'elle fut debout elle tourna la tête vers Chris et se détacha du mur, contente de voir qu'ormis quelques fourmis dans les jambes elle allait bien.

« On dirait presque que rien n'est arrivé. » dit-elle avec un sourire.

Elle lança un coup d'oeil à la ruelle et se rendit compte qu'il faisait plus sombre encore. Elle ne savait pas quelle heure il était précisément mais le soleil avait dû continuer sa descente dans le ciel.

« Dis-moi, tu sais où on est exactement ? » demanda-t'elle sans aucune raison.

Elle n'avait pas besoin de le savoir puisque Chris les ramenerait à la maison en une seconde. Mais elle avait couru sans savoir où elle se dirigeait et elle était curieuse de savoir où ses pas l'avait mené. Mais ça n'avait pas vraiment d'importance.

« On pourrait peut-être visiter ? » dit-elle avant de sourire plus largement.

Car il n'y avait vraiment rien à voir. L'abscence de lumière les empêchait de distinguer quoi que ce soit et les seules choses que Sidney pouvait distinguer était les poubelles qui jonchaient le sol et les quelques saletés qui traînaient ici et là.

The End.

_________________

ANGELS OF MY LIFE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut parfois accepter de demander de l'aide [Chris]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il faut parfois savoir dire au revoir ...
» Il faut parfois savoir se montrer déraisonnable… | Philippe d'Artagnan
» Il faut parfois frapper fort pour desarconner son ennemi.
» Quand il faut demander de l'aide...
» suis je trop gentille ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ CHARMED - The Next War  :: { WELCOME TO SAN FRANCISCO * :: « Civic Center » :: * Rues & Ruelles-
Sauter vers: